Prof. NADIR KEREMÊ NADIROV
1932 24. 08.2021
Endezyarê Petro-Kîmya, Zanyarê Kurd

Home †|††DestpÍk††|††Ana Sayfa

 

 

 

 

 

24.08.2021

 

 

 

 

 

 

 

 

Ünlü Kürt bilim insanı Nadir Nadirov’un bu güne kadar kimya ve petrol üzerine yazdığı 8 kitabı bulunmaktadır.

750 bilimsel makalesi bilim adamlarına ışık tutar niteliktedir. 28 monografi ve 260 bilimsel buluşa imza atmış bir bilim adami.

Prof. Nadir Nadirova, Ruslar ile Kazaklar tarafından “Gaz ve Petrol Mareşali” olarak adlandırılır.

87 yaşında olan Nadirova, Brukî aşiretine mensub olup, ailesi Şeyh Saîd Kıyamı'ndan sonra Sovyetler Briliğine sığınmıştır.

Kısa bir süre sğnra 30'lu yıllarda diktatör Stalin tarafından oradan da Kazakistan’a sürgün edilmiştir ve hala orada yaşamaktadır.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Stalin döneminde kürdlere yönelik baskılar arttı. Resmi görüşmelerde 'kürd' kelimesi yasaklandı.
Kürd bölgeleri tahrip edildi ve örgütlü bir asimilasyon politikası uygulandı. Nüfus sayımlarında kürdler 'diğer milliyetler' kategorisine alındı."

Prof. Nadir Nadirov, 1992

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Li ser piyan: Mîroyê Esed, Kinyazê Hemîd, Nadir Nadirov.
Rûniştî: Xalid Çetoyêv û Nado Maxmûdov

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rewşenbîrê Rewan û Qefqazê. Ji destê çepê berbi rastê. Karlênê Çaçanî, Nadirê Kerem, Mehmedê Silo, Qaçaxê Mirad, Elîyê Evdilrehman, Emerîkê Serdar. Di navbera wan de kulfeta Nadirê Kerem - Helîma E'mo ye. Li ber avahîya Rojnema Riya Teze. s. 1968

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rewşenbîrên me. Ji destê çepê ber bi rastê. Karlênê Çaçanî, Nadirê Kerem, Xelîlê Çaçan, Qaçaxê Mirad, Elîyê Evdilrehman, Emerîkê Serdar, Tîtal Muradov.
Di navbera wan de kulfeta Nadirê Kerem - Helîma E'mo ye. Li ber avahîya Rojnema Riya Teze. Sal a 1968

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Academician professor Nadir Nadirov and Fidel Castro's son, Castro DIAZ - BALART. Академик Надир Надиров и сын Фиделя Кастро, Кастро Диас-Баларт

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nadir Nadirov & Wekîl Mustafaev

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nadir Nadirov & Helîma Emoyê Sano

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

by Loqman Amed

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nadir Nadirov, Îbrahîm Ehmed, Shahîn Bekir Soreklî, Omer Şêxmûs, Orhan Kotan, Mahmût Baksi, Şakirê Xido û Mehmet Uzun, Stockholm, Adar 1991.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Perwîn Cemîl, Lutfî Baksî, Keremê Nadirov & xanima Nadirov

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Xurakên Kurdî

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qîza Nadir Nadirov

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nadirov xortanî

Nahçıvan’dan Kazakistan’a sürülen kürd aile... 1930,
Fotoğrafta gördüğünüz Nadirov ailesi Kazakistan’a sürüldükten sonra tüm fertleri eğitime sarıldı. Bugün Kazakistan’ın en saygın aileler arasındadırlar.
Babaları 1938 yılında öldürüldü. Aile kimliklerine oldukça bağlıdır.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Di gel Kinyazê Îbrahîm

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr Ali KILIC

CENTRE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DU KURDISTAN

Paris le 06 Janvier 2012

 

Académie des Sciences du Kurdistan et 80.ème Anniversaire  de 
l’académicien NADIR NADIROV  
Et 
L’année internationale de la Chimie 

 

Le Colloque de la Commission internationale d'histoire de la chimie moderne (CHMC) dans le cadre de l'Année internationale, sous l'égide de l'IUPAC et de l'UNESCO a été organisé à Paris, à l'occasion de l'année du centenaire du Prix Nobel de chimie décerné à Marie Curie, a posé de nombreuses questions. L ' Académie des Sciences organise aussi le Colloque sur l 'histoire de la Chimie qui coïncidera avec 80.eme Anniversaire de l'académicien NADIR NADIROV.

D'abord, comment adapter les nouvelles technologies pour conserver et mettre en valeur l'utilisation des sources et les objets traditionnels aussi bien que les nouveaux? Puis, comment les historiens adapteront-ils leurs méthodes de recherche pour utiliser ces nouvelles sources et technologies?

Ces deux questions sont de l'ordre commerciale que scientifiques, mais elles coïncident avec Anniversaire de l'académicien kurde Prof Dr Nadir Nadirov d'une part et d'autre part le colloque de l'Académie de Sciences sur l'Histoire de la Chimie qui aura lieu le 19 janvier 2012. La question qui se pose est de savoir pour quelle raison la candidature Marie Curie ä l'Académie des Sciences en 1911 suscita un débat, non tranché sur le fond, mais concernant l'accès des femmes dans les cinq Académies qui font partie de l'Académie des sciences? Pourquoi Charles Darwin n'a pas été élu à l'Académie des Sciences que trois ans avant de sa mort alors qu'il est admis à la section de la Mécanique qui n' rien avoir de sa spécialité? Pourquoi en 1922, trente-cinq membres de l'Académie de Médecine proposent d'élire Marie Curie comme membre associée libre alors qu'elle n'avait pas de spécialité en Médecine comme Charles en Mécanique? Tous les candidats au fauteuil vacant se désistent pour elle. Elle est donc élue «en reconnaissance de la part qu 'elle a prise à la découverte du radium, et à une nouvelle médication, la Curiethérapie». Marie Curie ne fut pas pour autant médecin, que Charles Darwin n'a pas fait du mécanique comme il arrive qu'on le croît, mais elle participa aux travaux de l'Académie, en particulier à un rapport sur le danger des rayonnements en 1925.

Or, la célébration du centenaire de l'attribution du prix Nobel de chimie à Marie Skiodowska Curie présente un caractère essentiellement franco-polonais, les Académies des sciences des deux pays et leurs sociétés savantes de chimie respectives ayant décidé de rendre conjointement hommage à Marie Skiodowska Curie tout au long de l'année 2011, année par ailleurs déclarée par l'ONU «Année internationale de la chimie»

C'est la raison pour laquelle nous célébrons 70. Anniversaire de notre cher compatriote Nadir Nadirov Karimovich connu sur le plan mondial est un fait historique et scientifique pour le Peuple du Kurdistan.

Historique, parce que c'est la première fois dans le histoire du Kurdistan, un kurde est reconnu l' académicien par l'Académie nationale des sciences de la République du Kazakhstan,et membre de l'International Engineering Academy, honoraire pétrolier de l'URSS, Nadir Nadirov Karimovich est inventeur de l'URSS, l'Etat, lauréat du prix, et scientifique émérite de la RSS du Kazakhstan, ingénieur exceptionnel du XXe siècle, le chevalier, «Médaille d'or SPI» et le titre de "maréchal de la science» avec l'attribution de médailles de Napoléon (France), lauréat de nombreux prix nationaux, les diplômes universitaires et des récompenses honorifiques. Avec une fructueuse activité scientifique Karimovich Nadir devient très vite la fierté du Peuple Kurde, le personnage public de renommée mondialement et en 1957, comme un étudiant diplômé, NK Nadirov réunis à Moscou avec le légendaire Mustafa Barzani, pour la restauration des droits civils et politiques de la population kurde de l'URSS en 1960-1990. Mais en raison de la politique révisionniste du PC de l'URSS et de la politique hégémoniste de l'impérialisme USA et de la CIA au Moyen et au Proche Orient notre Peuple a fait l'objet d'un génocide chimique au Sud Kurdistan. Ce génocide poursuivi au Kurdistan Nord par les bombardiers des F35 de l Etat impérialiste de Turquie avec l aide de l OTAN et des USA et de l UE. Plus de 500 guérilleros du Mouvement de Libération Nationale ont fait l' objet d' utilisation d 'armes chimiques biologiques et bacterirologiques. Les F35 de l 'Etat Major turc ont bombardé le village Robotsi a tue 35 civils dont 19 sont des enfants. GULTEN KISANAK la députée Kurde au Parlement Turc a accuse le gouvernement de l AKP et de l Etat Turc d avoir commis des crimes contre l' Humanité,des crimes de guerre et des crimes du génocide. (1)

Scientifique, parce que c'est la première fois, un Kurde est devenu un pionnier fondateur, de la nouvelle la science, où il a réalisé de nombreuses découvertes, parmi les scientifiques dans le domaine de pétrochimie. L'académicien NK Nadirov a eu le titre de «honoraire pétrolier de l'URSS" (c'est approprié travailleurs de la production uniquement) dans la période soviétique, ce qui représente un académicien des sciences du pétrole de l'URSS et le Kazakhstan dans le monde. Collègues (cinq générations - des étudiants aux professeurs), il a appelé, le propriétaire du public nombreux, académique et la communauté des prix, des honneurs et des récompenses, le «père de la science du pétrole du Kazakhstan." Mais dans ces activités scientifiques et académiques il n'y avait pas des sujets Kurdes et la science kurde servait aux intérets de l Etat du Kazakhstan, pas au Peuple du Kurdistan.

Dans ces circonstances il est très honorable que l'académicien Nadirov reçoit des médailles. Nous savons que le 27 mai 2011 au Kazakhstan, le Ministère de l'Education et des Sciences de l'RK en raison de 65e anniversaire de l'Académie des Sciences du Kazakhstan, l'académicien NK Nadirov, a reçu la médaille Grand Or de l'Académie nationale des sciences de la République du Kazakhstan de "Pour une contribution importante à l'évolution des sciences». Mais le Ministre de l'intérieur du Kazakhstan n'a pas autorisé la manifestation des Kurdes devant l'Ambassade de Turquie.

Pourtant, en octobre 2011, l' académicien NK Nadirov a reçu la médaille Grand Or - la plus haute distinction de l'Académie internationale d'ingénierie "pour sa contribution personnelle au développement de la coopération scientifique et technique au niveau international».Enfin, académicien Nadir Nadirov Karimovich est le premier parmi les Kurdes soviétiques Es docteur en sciences Chimiques.Professeur Nadir N. était au printemps de 1983, il a été élu membre académicien de l'Académie des sciences de la RSS du Kazakhstan (aujourd'hui l'Académie nationale des sciences de la République du Kazakhstan). Savant renommé est l'un des fondateurs de l'Académie des sciences du Bachkortostan, un membre de l'Académie internationale d'ingénierie (Moscou), la National Academy of Engineering de la République du Kazakhstan. Mais le fondateur de l'Académie des Sciences du Kurdistan.

La vérité c'est que le scientifique kurde a commencé à étudier les propriétés physico-chimiques des matériaux absorbants naturels (blanchissement des argiles) en Sibérie et en Extrême-Orient (d'abord dans le domaine, sur l'emplacement, puis dans le laboratoire), de développer de nouvelles méthodes pour les activer pour une utilisation dans l'économie plutôt que ceux importés.«Le scientifique, la biologie, la chimie" - les mots mystérieux de l'intérêt futur de la fameuse Neftekhimik.Sa thèse de doctorat sur «Enquête sur les sorbants naturels en Sibérie et en Extrême-Orient pour le raffinage et l'hydrogénation de l'huile de soja," NK Nadirov défendu Mars 6, 1967 réunion spéciale du conseil au KSU eux. Kirov (aujourd'hui l'Université nationale kazakhe. Al-Farabi). Lauréat du Prix d'Etat de la RSS du Kazakhstan dans le domaine de la science et la technologie, 1980;Travailleur émérite de la science et la technologie de la RSS du Kazakhstan, en1982. Il a obtenu du Prix international de l'académicien IM Gubkin, en 1983.1983; «Inventeur de l'URSS» en 1985."Honoraire pétrolier de l'URSS" (le seul scientifique), 1991 et ses œuvres sont (2).Dans ce contexte que nous le CRSK, Centre de la Recherche Scientifique du Kurdistan nous célébrons 80.ème Anniversaire de l'académicien NADIR NADIROV et l'année internationale de la Chimie.

Nous considérons que la Chimie, n'échappe pas à cette progression même si l'ensemble du processus ne peut être le fait d'un seul, même si la confrontation des idées et des observations reste fructueuse, même si l'erreur s'est parfois glissée en cours de route, même si les antagonismes scientifiques ont pu freiner le développement, les progrès scientifiques avancent inexorablement car la curiosité des Hommes est sans limite. Les premiers pas d'une chimie empirique et d'une philosophie cherchant à percer les mystères du pourquoi datent de la plus haute antiquité. L'alchimie et ses philosophes, le passage de la médecine par les plantes à la médecine par les médicaments imitant la nature et issus de la synthèse organique, les besoins des Hommes qui ont provoqué la naissance de l'industrie avant que tout soit expliqué, la naissance de la théorie atomique sont autant d'éléments qui font partie de l'histoire de la chimie. Autrement La chimie c'est avant tout la science de la création des molécules et des matériaux dont dépend tout le reste. C'est donc elle qui façonne le monde concret dans lequel nous vivons (médicaments, cosmétiques, polymères, plastiques, verres, etc.. ). Notre futur prendra forme autour des molécules et des matériaux inventés dans les laboratoires de chimie et ces mondes possibles sont infiniment nombreux tant le potentiel de transformation chimique de la matière et des sociétés est grand et tant les questions fondamentales que pose la chimie, science positive par excellence, sont marquées par leur utilité pratique potentielle. La chimie, c'est, ne l'oublions pas, aussi l'une des industries dominantes de la planète.

La chimie selon Marc FONTECAVE,(3) est aussi unique dans la multiplicité des frontières qu'elle partage avec les autres disciplines (sciences de la vie et de la santé, physique et matériaux, sciences pour l'ingénieur, sciences de la terre et de l'environnement) et cela lui donne la possibilité d'intervenir de façon pertinente et originale sur pratiquement tous les grands défis de l'humanité du 21ème siècle (alimentation, énergie, santé, environnement).

La science est aujourd'hui sollicitée pour trouver des stratégies totalement innovantes, propres, économiques, efficaces et surtout durables pour la production de carburants, d'électricité, de matériaux. Il est évident que la chimie, celle qu'on nomme désormais «verte», va jouer un rôle majeur dans le développement de cette nouvelle science. Elle traduira dans des procédés de synthèse nouveaux son souci de la toxicité potentielle des solvants, des produits et des réactifs, de l'utilisation de produits de départ renouvelables, enfin de la limitation des déchets et de la dépense énergétique associée.

Ces objectifs nécessitent à la fois un approfondissement des concepts fondamentaux et des méthodes de la chimie et un développement de la recherche technologique. Au cours de cette séance certains de ces aspects seront illustrés qu'il s'agisse des recherches sur la catalyse et l'hydrogène, la synthèse de molécules, les matériaux, les nanotechnologies et les méthodes d'analyse de la matière.

Tout d'abord la chimie est seule, peut être, à avoir autant de frontières avec l'ensemble des autres disciplines et cela lui donne la possibilité d'intervenir de façon pertinente et originale sur pratiquement tous les grands défis de l'humanité du XXIe siècle (alimentation, énergie, santé, environnement,...). En effet, si aujourd'hui les disciplines sont devenues essentiellement interdépendantes, la chimie est probablement celle qui a le plus souvent et le plus profondément multiplié ses incursions chez les autres, sciences de la vie et

de la santé, physique et matériaux, sciences pour l'ingénieur, sciences de la terre et de l'environnement, qui toutes la sollicitent en permanence. Le développement de ces interfaces constitue sans nul doute l'un des enjeux les plus importants de la science contemporaine. Malheureusement il n'est pas certain que la recherche b française soit à la hauteur de cette ambition tant

La chimie, au coeur des enjeux scientifiques de demain les barrières culturelles et organisationnelles à la multidisciplinarité sont fortes, tant les formations sont cloisonnées, tant la compétition internationale et la limitation des moyens conduit les communautés scientifiques à se recroqueviller sur elles- mêmes.

La chimie par sa position unique au croisement des disciplines peut jouer ce rôle de ferment de mixité. Sollicitée, la chimie l'est parce qu'elle est avant tout la science de la création des molécules et des matériaux dont dépend tout le reste. C'est donc elle qui façonne le monde concret dans lequel nous vivons (médicaments, cosmétiques, polymères, plastiques, verres, pour ne citer que quelques composés chimiques de notre univers). Notre futur prendra forme autour des molécules et des matériaux inventés dans les laboratoires de chimie et ces mondes possibles sont infiniment nombreux tant le potentiel de transformation chimique de la matière et des sociétés est grand et tant les questions fondamentales que pose la chimie, science positive par excellence, sont marquées par leur utilité pratique potentielle. La chimie, c'est, ne l'oublions pas, aussi une industrie qui, en France, second secteur après l'automobile, représente une centaine de milliards d'euros de chiffre d'affaires pour plus d'un millier d'entreprises et 250 000 salariés, ce qui nous situe au second rang en Europe et au cinquième dans le monde. La chimie a, d'autre part, ceci d'unique qu'elle s'est donnée un langage universel et fraternel, pratiqué et compris à lumineuse de la matière dont nous sommes faits, de celle qui nous entoure, de celle enfin qui est possible. Ce langage s'appuie sur un alphabet original, celui de la classification périodique proposée en 1869 par le chimiste russe Mendeleïev et nous dit ce que nous sommes et vers où nous pouvons aller. Il unifie les sciences biologiques et les lie aux sciences physiques et si le vivant peut être compris en termes rationnels c'est en grande partie, on l'oublie trop souvent, parce qu'il est exprimé dans le langage de la chimie. S'il s'agit désormais de construire une société durable, dans laquelle les hommes satisferont leurs besoins mais enfin sans compromettre l'avenir des générations futures, la science va être sollicitée pour trouver des stratégies totalement innovantes, propres, économiques, efficaces et surtout durables pour la production de carburants, d'électricité, de matériaux. Il est évident que la chimie, celle qu'on nomme désormais «verte», va jouer un rôle majeur dans le développement de cette nouvelle science. Elle traduira dans des procédés de synthèse nouveaux son souci de la toxicité potentielle des solvants, des produits et des réactifs, de l'utilisation de produits de départ renouvelables, enfin de la limitation des déchets et de la dépense énergétique associée.

C'est ce qui est illustré dans les articles qui composent ce numéro. Cette ambition d'une chimie verte pour demain va s'appuyer en particulier sur l'étude et le développement de nouveaux processus catalytiques. C'est ce que nous dit Pierre Braunstein, à travers une perspective historique du développement de la catalyse et quelques exemples de son laboratoire.

Selon Pierre Braunstein Membre de l'Académie des sciences, directeur de recherche CNRS, laboratoire de chimie de coordination, université de Strasbourg. Les sciences chimiques tiennent une place centrale dans notre société et c'est par elles que passeront nombre de solutions aux défis actuels, que ce soit dans les domaines de la santé, de l'alimentation, de l'énergie ou de l'environnement. Science de la création et de la transformation de la matière, la chimie offre un espace de choix à l'imagination. La synthèse de molécules originales et de matériaux nouveaux joue un rôle déterminant et moteur, avec bien souvent des retombées majeures dans les sciences du vivant ou en physique, disciplines avec lesquelles la chimie entretient des liens privilégiés. Les outils et méthodologies de synthèse en chimie n'ont cessé d'évoluer et, avec l'appui des méthodes théoriques et spectroscopiques les plus sophistiquées, ont permis des avancées spectaculaires. Les nouveaux concepts élaborés à partir des données expérimentales les plus récentes et l'imagination des chimistes ont été la source de succès exceptionnels.

L'étude systématique de la chimie des métaux de transition commença au XIXe siècle et il devint rapidement évident que les nouveaux composés ainsi produits étaient assez différents de ceux auxquels les chimistes étaient habitués. Le comportement d'halogénures typiques des métaux de transition, tels que FeCl2·4H2O, n'était pas celui des composés ioniques habituels comme le chlorure de sodium. Il était tout aussi évident que ces composés ne ressemblaient pas à ceux, typiquement covalents, de la chimie organique. Considérant que les composés formés par les métaux de transition avaient une constitution complexe, ils furent de ce fait appelés complexes métalliques. Les fondements de ces études furent posés par Alfred Werner (Mulhouse 1866 - Zurich 1919) qui est considéré comme le père de la chimie de coordination et reçu pour cela le prix Nobel de chimie en 1913. Si les complexes de Werner, tels que [Co(NH3)6]Cl3 dont le centre métallique est situé dans un environnement octaèdrique formé par les ligands NH3, ne possèdent aucune liaison métal- carbone, les composés organométalliques sont quant à eux caractérisés par la présence d'au moins une liaison M-C. L'appellation «composés de coordination» fait référence à la nature des liaisons entre les ligands et le(s) centre(s) métalliques(s), les métaux pouvant en outre être directement liés entre eux par des liaisons métal-métal pour former des clusters, dont l'existence n'était pas du tout envisagée à l'époque d'Alfred Werner. C'est l'étude de la formation et de la réactivité des liaisons métal-carbone qui est au coeur des préoccupations de la chimie organométallique et qui continue d'avoir un impact majeur sur les développements de la catalyse homogène.

Le terme catalyse fut introduit par le chimiste suédois Berzelius en 1835, mais c'est grâce à Wilhelm Ostwald (Prix Nobel de chimie 1909) et Paul Sabatier (Prix Nobel de chimie 1912, partagé avec Victor Grignard pour sa découverte des organomagnésiens) que fut compris le mode d'action d'un catalyseur, substance qui augmente la vitesse d'une réaction chimique et oriente sa sélectivité sans apparaître dans les produits finaux. Elle n'agit donc que sur les paramètres cinétiques et non pas thermodynamiques de la réaction. L'impact de la catalyse, et donc des catalyseurs, est devenu considérable puisque plus de 60 % des procédés industriels font appel à la catalyse, de même que la production de plus de 90 % des produits chimiques industriels. Le marché mondial des catalyseurs est passé de 9,3 à 12 milliards de dollars entre 1998 et 2003 et devrait atteindre 16,3 milliards de dollars d'ici 2012.

La catalyse est intimement liée dans la Nature à des activités telles que la digestion et la fermentation ainsi qu'à de nombreuses autres formes de procédés enzymatiques. Pensons aussi à l'oxydation catalysée par des complexes porphyriniques du fer, aux réactions de décarboxylation ou de deshydrogénation des alcools catalysées par des complexes du zinc, à la réduction du diazote N2 en ammoniac NH3 par la nitrogénase, enzyme à base de clusters de fer et fer- molybdène, aux hydrogénases à coeur fer ou fer-nickel, au rôle du cobalt dans la formation de liaisons carbone-carbone (méthylcobalamine, forme la plus active de la vitamine B12) ou du cuivre dans le transporteur d'oxygène qu'est l'hémocyanine.

Ainsi, si l'on prend en compte les procédés chimiques utilisés par la Nature et par l'industrie chimique, presque tout ce qui nous entoure dérive d'une manière ou d'une autre de procédés chimiques contrôlés. Qu'il s'agisse des engrais indispensables à une agriculture dont l'un des défis majeurs est de nourrir une population mondiale croissante, des produits pharmaceutiques, des matières synthétiques et des polymères, des carburants et du stockage de l'énergie, on ne pourrait concevoir un confort de vie tel que le nôtre, et auquel aspirent des centaines de millions d'êtres humains, sans la chimie.

A l'occasion de 80. ème Anniversaire de l'académicien Kurde Prof. Nadir Nadirov nous pensons que l'évolution de la science et la technologie n'ont jamais été aussi rapide que maintenant. Les implications sont considérables pour les scientifiques en charge et pour le public ainsi. Plus rapide et une communication plus efficace des résultats scientifiques du monde académique internationale communauté de pairs, à la demande axées sur les institutions et les industries ainsi que pour politique - et les décideurs représente un véritable défi et est donc une question mondialement posée.

En effet la chimie joue un rôle central dans la société moderne, car elle est étroitement associée à une industrie majeure qui, directement ou indirectement, fournit des produits apparaissant dans la vie quotidienne. Cependant, la chimie, que ce soit l'industrie chimique ou de lala science de la chimie elle-même, a souffert d'une image quelque peu négative. En réalité, la chimie joue un rôle Unique dans la résolution actuelle des problèmes auxquels le monde est confronté. Relever les défis de la santé, la nutrition, de l'énergie, et contrôle de l'environnement ainsi que la gestion des ressources naturelles par le développement de procédés «verts» et rapport coût efficacité sont des sujets cruciaux sur l'ordre du jour e la chimie actuelle.

Dans ce sens Manfred T. Reetz(4) a et mis en œuvre expérimentalement une nouvelle approche de la asymétrique catalyse, à savoir l'évolution dirigée d'enzymes comme catalyseurs dans énantiosélectives synthétique chimie organique et en biotechnologie. Il est basé sur des cycles répétitifs de mutagenèse du gène, criblage de l'expression et à haut débit pour énantiosélectivité. Le plus souvent utilisé méthodes de mutagenèse dans le domaine émergent de l'évolution dirigée sont source d'erreurs PCR (epPCR), la saturation de mutagenèse et réarrangement d'ADN, des méthodes que nous avons utilisés dans notre originale la preuve de principe étude utilisant une lipase retour en 1996-1997. Par la suite, nous avons appliqué notre approche à d'autres enzymes, et un certain nombre de groupes industriels et académiques ont également contribué à ce nouveau domaine de la catalyse asymétrique. Cependant, comme dans synthétique moderne organique chimie, développement de la méthodologie est cruciale pour de nouveaux progrès. Le défi consiste à concevoir des méthodes et des stratégies darwiniennes pour sonder l'espace plus efficacement les protéines que dans le passé, ce qui permet rapidement de l'évolution dirigée. À cette fin, nous avons développé un processus itératif de saturation Mutagenèse (ISM) dans ses deux modes de réalisation: Casting pour le contrôle et énantiosélectivité B-FIT pour l'amélioration de la thermostabilité des enzymes. Afin d'évaluer l'efficacité de ces développements méthodologiques, nous avons élaboré une stratégie qui permet à la déconvolution la construction des paysages de remise en forme. Applications dans les transformations énantiosélectives en utilisant des lipases, des époxydes hydrolases, des réductases et monooxygénases de Baeyer-comme Villigerases volonté être mis en évidence dans le discours.(5)

De l'autre côté, les académiciens chinois (6) pensent qu'il est important de comprendre comment les agents biologiquement actifs, tels que des complexes de métaux et nanomatériaux, reconnaître leurs cibles biologiques et de l'influence des maladies liées à des processus. Dans leur rapport, qu'ils ont présenté lors de Trilatéral Symposium à Paris les 7-8 octobre 2010 ils ont résumé les avancées récentes [1-8] sur les reconnaissances biomoléculaires, ligand induites des transitions structurales, ainsi que leurs applications potentielles. Ce travail a été pris en charge par la NSFC, Fonds de l'Académie chinoise des sciences et de la province de Jilin.

Parmi ces académiciens Guoqiang Yang dans son exposé intitulé Photoluminescent Properties of Excited State Intramolecular Proton Transfer and Charge Transfer Compounds(7) a montré que État excité intramoléculaires transfert de proton (ESIPT) composés et de charge intramoléculaire transfert (TIC) composés ont attiré beaucoup d'attention pour leurs propriétés luminescentes. Les caractéristiques de luminescence des composés sensibles à l'environnement. Pour la ESIPT composés, un jeûne de quatre niveaux du cycle de photophysique se produit immédiatement après photo-excitation. L'émission de l'état de transfert de proton donne anormalement élevé décalage de Stokes et aucune auto-absorption est détectée. Pour les composés TIC, l'émission montre décalage vers le rouge avec le croissante de la polarité du solvant. Pendant ce temps, des changements importants de la luminescence propriétés sont observés dans la solution à l'agrégation. Pour la bonne photo-stabilité et unique propriétés luminescentes, des composés et des composés ESIPT TIC devraient avoir un potentiel de intrinsèques des matériaux luminescents.(8)

L'académicien Wen-Hua Sun(9) pense que le Fer à repasser, la seconde des métaux les plus populaires dans la terre avec une toxicité plus faible que les autres métaux, a été utilisé plus de 3300 ans, et maintenant servant de la substance de base des matériaux inorganiques et un catalyseur efficace pour l'ammonium synthétique. Dans les douze dernières années, des complexes de fer que procatalyseurs pour la polymérisation des oléfines ont été largement étudiées, avec une focalisation sur les 2,6-bis (arylimino) pyridyliron complexes.(10-1) Les réalisations de fer procatalyseurs divers oligomérisation de l'éthylène et la polymérisation ont été examinés dans de nombreux articles.(10-2) En ce qui concerne leur application, l'intensification de la réactivité d'éthylène à l'aide 2,6-bis (arylimino) procatalyseur pyridyliron avait été menée à la fois pour oligomérisation et polymérisation. L'application attend industrielle, cependant, n'a pas encore été atteinte. Par ailleurs, le sujet brûlant de développer de nouvelles procatalyseurs fer oligomérisation et polymérisation est devenu un sujet normal, qui signe une période de maturité du sujet. les problèmes critiques de l'utilisation de procatalyseurs de fer dans la polymérisation des oléfines ont été clairement indiqués soit avec des résultats positifs ou négatifs. Pour surmonter les problèmes relatifs, de nouvelles procatalyseurs modèle ont été largement explorés, certains progrès ont été avec succès made.(10-3) Par conséquent, il s'agit de l '«âge de fer» réelle de la polymérisation des oléfines, qui est très digne de recherches plus approfondies.(10)

Pour Gerhard Erker(11) Acides et bases de Lewis généralement former des adduits fortes quand a réuni dans une solution. Cependant, les acides et bases de Lewis Lewis peuvent co-exister dans une solution quand ils portent suffisamment substituants volumineux qui empêchent leur réaction d'annihilation. Ces «frustré paires de Lewis" (FLP) peut effectuer modes de réaction remarquables dans la solution en fonction de leur action concertée. Dans ces exemples talk sera montré où la plupart du temps très réactif intramoléculaire frustré Lewis paires sont utilisés pour la liaison de petites molécules et / ou l'activation. Certains des systèmes décrits sont en mesure de diviser hétérolytique dihydrogène et de l'utiliser en métal sans hydrogénation catalytique réactions de substrats spécifiques. Le dioxyde de carbone de liaison par paires Lewis sera discuté. FLP réagir avec de nombreux alcènes et alcynes. Avec certains de ces substrats certains plutôt inhabituelles modes de réaction sont observées. Éventuellement, le potentiel de 1,1-carboboration de très réactifs électrophiles borane avec acétylènes est brièvement discutée comme une nouvelle manière de cliver solides non-activés liaisons carbone-carbone. Étude récente.

Les sciences Physiques; Chimiques et Biologiques étaient l'objet de notre analyse sur la classification des Sciences et l'Informatique, Fondements philosophiques de l'Informatique[1]. La philosophie de la biologie, de la chimie et de la physique était l'une de mes préoccupations dans l'histoire des sciences qui ont abouti à la rédaction d'un projet pour la Fondation de l'Académie des Sciences du Kurdistan, dans le but de la planification et de la programmation de la science pour la fondation de l'Etat de la République du Kurdistan. Mais Ni Monsieur Massoud Barzani et Ni Monsieur Djelal Talabani ont répondu à notre demande.

Le 13 mai 2008 la section de Biologie moléculaire et cellulaire, génomique de l'Académie des sciences a organisé une conférence sur l'épigénétique et mémoire cellulaire. C'est une nouvelle discipline de la Biologie moléculaire et cellulaire, génomique. La question qui se pose Qu'est-ce que l'épigénétique? Quel rapport établir avec la recherche scientifique que j'avais terminé il y a vingt ans? Quelles sont des conclusions par rapport au projet pour la fondation de l'Académie du Kurdistan que nous avons déposé depuis janvier 2005 aux autorités du Kurdistan?

Fondation de l'Académie des Sciences du Kurdistan

En effet, pour les chercheurs et les scientifiques du Kurdistan le cas de la Fondation de l'Académie des Sciences et du Centre de la Recherche Scientifique du Kurdistan, est une question de l'organisation scientifique du savoir, elle est désormais au cœurs de nos travaux scientifiques et philosophiques depuis des années. La question qui se pose est la suivante : comment les Scientifiques du Kurdistan peuvent rester indifférents face au progrès scientifique et technique dans la mesure où les Etats qui occupent le Kurdistan utilisent toutes les technologies nouvelles pour empêcher à la libération du peuple kurde. Autrement dit,comment et par quels moyens nos chercheurs peuvent transformer ces nouvelles technologies pour modifier les rapports de forces pour que le progrès scientifique et technique soit à la disposition de la construction du Kurdistan libéré. Il y a plusieurs raisons.

Tout d'abord la raison scientifique de l'organisation de la science et l'objectif de l'Académie des Sciences. Avec la révolution scientifique et technique, les transformations radicales qualitatives s'effectuant dans le système moderne de la science modifient tous les aspects des rapports technologiques et mettent en évidence les tâches scientifiques importantes et complexes:

Importantes, parce qu'elles exigent la nécessité de jeter les fondements scientifiques d'une nouvelle société par l'introduction des nouvelles technologies. Du fait que la Révolution Scientifique et Technique ont engendré une nouvelle primauté de la science sur la Technique et celle de la Technique sur la production, la science devient un facteur décisif et plus dynamique du développement des forces productives. Complexes, parce qu"à la fois elles sont indispensables pour maintenir de la compétitivité de l'économie en crise, et à la fois créent des contradictions antagonistes qui «ont des changements technologiques, des connaissances sur l'homme, dans sa vie professionnelle, sur l'emploi doivent être radicalement maîtrisés.»

De nos jours, personne ne met en doute le fait que la science peut servir l'homme, l'humanité et l'ensemble des peuples du monde, mais en même temps, on constate que ses résultats sont souvent utilisés par les forces dominantes pour nuire l'humanité et les intérêts des peuples. Cette situation engendre un grave problème social;

Comment donner à, la science une orientation qui favorisera le développement de la civilisation?

Comment apprendre à diriger le mouvement de la pensée scientifique dans sens des intérêts de l'homme, de l'humanité et des peuples?

Dans les deux cas, la question qui se pose en premier lieu, concerne l'organisation de la science dans la société et la recherche scientifique, les prévisions du développement des processus sociaux et dans la science elle- même. Ce sont des applications de la science et des sciences qui mettent en évidence, les principes de l'Ethique de la Science, qui est devenue l'objet de nombreuses recherches scientifiques. La vérité, c'est que l'étude de la science, est une nécessité de la réalité scientifique de notre époque Dans l'histoire de la philosophie, la question de la science, a été posée par les philosophes en deux manières différentes :

Primo, la science est une activité cognitive.

Secundo, la science est un système des connaissances de l'homme ayant un objet déterminé et une méthode d'investigation propre. Cela exige l'intervention active de l'organisation scientifique du savoir des salariés scientifiques pour une nouvelle planification et une nouvelle organisation de la division du travail scientifique pour fonder l'Académie des Sciences du Kurdistan. Partant d'une classification dialectique des Sciences basée sur la division des Sciences de l'Homme, des Sciences de la Nature et des Sciences de la Terre et de l'espace, l'Académie des Sciences fixe son objectif de la manière suivante:

_Adopter des programmes de recherches scientifiques d'action visant à renforcer le rôle de la science et d'accroître les connaissances scientifiques et techniques à partir d'une classification dialectique des sciences et de l'interaction interdisciplinarité scientifique,

  • effectuer ou faire d'effectuer les recherches scientifiques pour l'avancement de la science, de résoudre des problèmes nouveaux ou non traités jusqu'à maintenant dans les domaines des civilisations anatoliennes, afin de contribuer à la sauvegarde des cultures millénaires,
  • encourager les chercheur pour réaliser des travaux, de subventionner les publications scientifiques et de créer des nouvelles unités de recherches appliquées pour favoriser le dialogue entre les activités scientifiques et l'ouverture internationale d'une coopération scientifique et technique,
  • organiser et contrôler l'enseignement préparatoire à la recherche. En dernière analyse, les objectifs de la démarche scientifique de l'organisation du savoir scientifique est de répondre aux questions de l'environnement scientifique et de mettre en évidence les unités de recherches scientifiques ainsi que les liens qui existent entre elles.

L'étude de l'environnement scientifique

  1. Dans quel environnement scientifique sommes nous?
  2. Quel est le potentiel scientifique existant à l'intérieur et à l'extérieur du pays et quel est le niveau de son organisation scientifique, technique et académique?
  3. Quelles sont des qualités scientifiques existantes et pour quelle finalité scientifique pouvons nous réorganiser les besoins scientifiques du pays et de la région et comment pouvons nous améliorer les performances dans les quatre Universités du Kurdistan?
  4. Quelles sont les perspectives d'une ouverture internationale pour la coopération scientifique et technique pour une organisation scientifique et de la recherche fondamentale en considérant les enjeux et ses risques?
  5. Quel est notre choix stratégique et technologique par rapport à la finalité scientifique, politique et commerciale et comment pouvons nous développer les nouvelles méthodes s'appuyant les nouvelles technologies à partir de l'organisation du savoir scientifique et son transfert international dans le processus de la fondation de l'Etat kurde et face au développement de la science européenne?

  6. Structures de l'organisation scientifique du savoir
    1. De l'organisation du savoir scientifique à l'organisation du potentiel scientifique existant au Kurdistan et en Mésopotamie
    2. La nature de l'organisation et la planification et la réorganisation de la science dans le Processus de la création de Assemblée Constitutive et de l'état au Kurdistan Sud.
    3. La définition des tâches scientifiques et techniques principales et des sous- tâches scientifiques spécialisées pour la planification de la Société du Kurdistan,

    Finalement, une recherche est une activité scientifique dont l'objectif est la pratique scientifique.

    • La réalisation d'une recherche scientifique est assurée par une méthodologie qui consiste soit en une procédure technique, soit en une stratégie assurant la finalité scientifique ou la réalisation de plusieurs sous tâches. Autrement dit la réalisation de chaque tâche exige la participation active de chaque scientifique spécialisé, en fonctions des données sur lesquelles s'appliquent l'objectif scientifique déterminé.
  7. Le choix libre du chercheur et du scientifique est le fondement du développement et de l'épanouissement de la liberté scientifique et académique de chercheur ou le scientifique est responsable de son choix et de la méthode appropriée dans le secteur donné et est obligé d'effectuer des travaux scientifiques, techniques et artistiques conformément à ses choix.

  8. L'orientation actuelle des sciences et la finalité scientifique de la diffusion de la science pour une méthodologie scientifique du réel l'analyse théorique de la question de l'organisation du savoir scientifique exige la détermination de l'orientation du développement des sciences et l'étude de leurs domaines d'applications. Dans ce sens,nous considérons qu'il est impossible de résoudre les questions de la réorganisation scientifique du savoir et de ses liens avec la société en posant ces questions soit en sciences de l'homme soit en science de la nature, comme des questions purement méthodologiques, en faisant totalement abstraction des qualités gnoséologiques, soit comme des questions purement gnoséologiques qui font totalement abstraction des questions méthodologiques de la connaissance et de la science (abstraction de la dialectique ), soit comme des questions purement économiques et politiques en faisant totalement abstraction de l'application de la science à la production. En revanche, cela signifie que l'application rigoureuse de la science à la production est une nécessité, car les besoins de la société sont composés des besoins de la science, dont la satisfaction dépendra essentiellement du niveau de la production, de l'état de la technique, des possibilités matérielles et du potentiel scientifique de la société elle-même. L'orientation scientifique de notre démarche concernant la fondation du Centre de la Recherche Scientifique du Kurdistan dépend en premier lieu de la réorganisation des sciences de l'homme des sciences de la nature et des sciences de la terre et de l'espace en deuxième lieu de l'interprétation de l'objet des sciences fondamentales et appliquées. C'est la raison pour laquelle nous attribuons une grande valeurs aux activités scientifiques des Académies des Sciences en Europe, plus particulièrement à l'Académie des Sciences de France y compris les bases de la fondation de l'Académie des Sciences du Kurdistan.

Quel rapport établir entre notre activité scientifique et académique au niveau du développement des sciences et la Conférence de l'Académie des Sciences vingt ans après de nos travaux scientifique et académiques?

La question essentielle c'est que le développement des sciences physiques. Chimiques et biologiques comme base de la diversification des branches scientifiques de la science était mon point du départ.

Tout d'abord Je rends hommage au Président du Jury Académique et Scientifique qui s'est exprimé favorablement lors de la présentation de ma thèse. «Amoureux des traces des surfaces, des images des corps en mouvement remarquable connaisseur des arts des sciences[2]et des techniques» François Dagognet dans son discours prononcé au Colloque du Creusot, disait «la science na pas cessé de jeter au dehors ce qui relève de l'intériorité. Les disciplines les plus novatrices ont arraché aux opérateurs leurs procédures secrètes, les ont ensuite décomposées. reproduites et même améliorées On a souffert de ce rapt. on l'a. contesté, mais il ne s'est pour autant interrompu.»[3].Mais le problème est de savoir comment l'une des particularités essentielles du développement des sciences consiste en ce qu'elle s'oriente vers l'étude non seulement d'objets déjà inclus dans la transformation pratique de masse à la. production, dans l'expérience quotidienne. Mats aussi d'objets dont l'utilisation pratique ne se fera en principe qu'à des stades futurs du développement historique de la. civilisation dans son ensemble?

Dans le cours de son évolution historique, la science assimilait divers types d'objets systémiques, élaborant des connaissances sur leurs propriétés, sur les lois de leur fonctionnement et de leur transformation.

Chaque type d'organisation systémique des objets nécessite pour être

connu et compris, une grille catégorielle spéciale servant des notions

scientifiques concrètes qui caractérisent les détails de la structure et du comportement des objets en question.

Sans doute la philosophie est capable de créer les matrices catégorielles nécessaires à la recherche scientifique avant que la science ne commence à maîtriser les types d'objets correspondants. L'application des catégories élaborées par la philosophie dans la recherche scientifique concrète les enrichit et les développe. Cependant pour fixer leur contenu nouveau, on a besoin une nouvelle fois de la. Réflexion philosophique sur la science qui forme un aspect particulier de l'appréhension philosophique de la réalité dans le courant do laquelle se développe l'appareil catégoriel de la philosophie. «Mais la philosophie n'est pas une science. (.) son objet n'est pas tel ou tel domaine particulier du réel. Mais en même temps la philosophie est une science-la science des lois générales du réel.»[4].Ici, E.Bitsakis mélange la définition de la dialectique avec la philosophie. Elle est distincte des sciences particulières et est en même temps une science pour des raisons multiples selon lui. «La philosophie possède un objet déterminé; elle s'efforce de dégager et de formuler les lois de cet objet: Elle utilise les méthodes des sciences. Elle possède un corps constitué de connaissances; elle a une histoire, comme les sciences- semblable- et en même temps profondément différente;(...) La définition de la philosophie comme science ne peut pas dissimuler son caractère spécifique, son autonomie relative par rapport aux sciences particulières et sa différence qualitative par rapport à elles. La science formule et définit les concepts, la philosophie formule et définit les catégories philosophiques.»[5].La. confrontation de l'histoire de la philosophie et celle des sciences naturelles permet donc de constater que la philosophie possède certaines possibilités prévisionnelles par rapport à la recherche scientifique, puisqu'elle est capable d'élaborer à l'avance les structures catégorielles qui y seront nécessaires.«La philosophie ne peut jouer son rôle efficace dans le développement de la conception du monde scientifique écrit N, Séménov, que si elle parvient à se faire valoir aux côtés des autres sciences, comme leur égale, c'est-à-dire comme science spéciale dotée de sa problématique précise, justiciable d'une étude aussi méticuleuse et concrète que l'objet de n'importe qu'elle science,» [6](3). La contradiction qui s'affirme entre le caractère universel de la connaissance humaine et sa démarche nécessairement cloisonnée au sein des sciences; la contradiction entre la spécification du savoir scientifique et la tendance à son intégration, voilà bien ce qui rend si indispensable l'élaboration d'une conception du monde scientifico-' philosophique.

La question qui se pose est de savoir quels sont les mécanismes assurant une telle élaboration des catégories du développement des sciences de l'union et de leur diversification des branches scientifiques en général, et le développement scientifique de l'informatique en particulier. La réponse n'est pas liée seulement à l'étude de la nature de la connaissance philosophique mais aussi à la connaissance ingénierie informatique. Elle suppose l'analyse des fonction de la philosophie en tant que noyau théorique de la conception du monde et l'activité cognitive de l'élucidation des rapports entre les catégories philosophiques et celles de la culture.

La science, la révolution scientifique et technique ont entraîné une profonde différenciation entre les diverses branches spécialisées dans la fabrication de produits déterminés. Mais au fur à mesure que s'accentue cette différenciation et qu'apparaissent des branches toujours nouvelles. On voit grandir l'importance des relations entre les diverses branches et de leur coordination, lesquelles appellent une fonction centralisée de l'économie. Au coeur de ce développement scientifique la place de l'informatique appliquée à. tous les niveaux de la vie est capitale. C'est pour quoi, il convient de préciser notre classification dialectique des sciences et la place de l'informatique dans le schéma que nous proposons a un caractéristique scientifique.

Tout d'abord, la classification dialectique des sciences la division fondamentale entre les sciences de la nature et les sciences de l'homme et finalement les sciences techniques. Puis nous divisons les sciences de la nature en trois parties:

  1. Les sciences physico-techniques et des mathématiques
  2. Les sciences chimico-technologiques et biologiques
  3. Les sciences de la Terre.
  1. Les sciences physico- techniques et des mathématiques divisent en six parties: Ce sont:
    1. L'informatique. le calcul scientifique et l'automatisation
    2. Les sciences mathématiques
    3. La physique générale et l'astronomie
    4. La physique nucléaire
    5. La physico technique de l'énergétique
    6. La mécanique et les processus de commande
  1. Les sciences chimico-technologiques et biologiques se divisent en cinq parties suivantes:
    1. La chimie générale et technique
    2. La. Physico-chimie et la technologie des substances inorganiques
    3. La biochimie, la biophysique et chimie des composés,
    4. La physiologie
    5. La biologie générale.
  1. Les sciences de la terre sont es suivantes:
    1. La géologie, la géophysique et géochimie
    2. La océanographie, la physique de 1 ' atmosphère

Les sciences de l'homme se divisent entre:

  1. La philosophie
  2. L'histoire
  3. 1' économie et le droit
  4. la Littérature et la linguistique.

Le développement des sciences a été déterminé par trois sciences fondamentales: les sciences physiques, les sciences chimiques et les sciences biologiques. La classification des sciences et la connexion et la différenciation des branches scientifiques de l'informatique sont inséparables du processus scientifique.

I. Les sciences physiques

 

 

Ce sont sans aucun doute la physique et les physiciens qui ont donné le coup d'envoi à la révolution dans les sciences de la nature de notre temps. Les découvertes géniales et, le développement fulgurant des sciences physiques, notamment après la Seconde Guerre Mondiale, ont fécondé et stimulé le développement et les progrès radicaux des autres sciences de la nature.

L'intervention inévitable de la physique dans toutes les divisions des sciences de la nature procède en grande mesure du fait qu'eUe prend comme objet d'étude les propriétés à la fois les plus simples et les plus générales de la matière. C'est à juste raison que la physique est appelée la «mère de la Mécanique». Le progrès des sciences physiques exerce une Influence directe sur tous les éléments essentiels de la production moderne - base énergétique, instruments de travail et technologie la physique des solides exerce une influence croissante sur les objets de travail (matières premières et matériaux). Cela est particulièrement évident à notre époque où l'on voit naître l'énergétique et la technique atomique et nucléaire, la technologie électronique et du laser, la technique des semi-conducteurs et des circuits intégrés etc.

On peut dire sans exagérer que les résultats des sciences physiques o. servi de point de départ à la création et au développement d'un très grand nombre sciences fondamentales (notamment celles qui surgissent à la jonction des sciences chimiques et physiques, biologiques et physiques). et de nombreuses disciplines scientifiques fondamentales de l'ingénierie.

Les progrès de la physique ont exercé une immense influence sur toute la conception du monde contemporain. Ceci est dû avant tout aux liens étroits unissent la physique et la. théorie de la connaissance, Des divisions fondamentales la physique moderne, comme l'étude de la structure de la matière, la théorie de.a relativité, la mécanique quantique, sont organiquement liées a la théorie de la connaissance.

La théorie restreinte et généralisée de la. Relativité d'Albert Einstein e la théorie de la, mécanique quantique ont été naturellement des théories fondamentales qui ont donné le départ de la théorie scientifique moderne en physique et pour une grande part dans toutes les sciences de la nature.

Dans la science contemporaine, les travaux scientifiques d'Einstein, en offrent un exemple saisissant. Il prouve que de la relativité de l'espace, du temps et mouvement, on peut déduire que la masse d'un corps dépend de sa vitesse et donc l'énergie de son mouvement. Si la vitesse approche de sa limite - 300 000 km/ sec - la masse du corps tend vers l'infini, La. Thèse d'Einstein selon laquelle la masse d'un corps au repos dépend de son énergie interne E eut une immense importance. Ces ainsi que fut jetée la base de l'énergétique de la révolution scientifique et technique Il apparaissait que si l'on mesurait l'énergie et la masse au moyen des unités habituelles, l'énergie est égale à la masse multipliée par le carré de la vitesse de la lumière -1. Autrement dit E.=ml

La division du noyau d'uranium dégage 3 millions de fois plus d'énergie que la réaction chimique d'une combustion (1g d'uranium fournit plus de chaleur que 3 tonnes de charbon). Cependant ce n'est là. Qu'une petite partie de l'énergie contenue dans toute la masse de la matière. Déjà l'énergie nucléaire utilise environ dix fois plus de l'énergie intérieure des particules comparativement à l'énergie atomique de l désintégration des noyaux lourds.

La formule d'Einstein ouvre des perspectives encore plus lointaines et grandioses à l'utilisation de l'énergie du noyau, elle recèle les étapes suivantes de la révolution scientifique et technique en matière énergétique. Pour se faire une idée complète des possibilités énergétiques de la matière découlant de la formule d'Einstein, il suffit de se livrer â, de simples calculs arithmétiques.

D'après la formule d'Einstein, l'énergie est égale à la masse (disons par exemple 1g) multipliée par le carré de la vitesse de la lumière -1. La vitesse de la lumière est de 300 000 km/s, ou 3.10 cm/s. Conséquence 1 = 9,10 cm/s. En multipliant la masse en grammes par 1 nous obtenons l'énergie qu'elle contient en ergs. 1kWh est égal à. 3,6.10 ergs. Donc l'énergie totale recelée dans un gramme de matière est égale à 9.10 ergs; et divisée par 3,6.10, elle est égale à 2.5.10 kWh (ou 25 millions de kwh).

A partir des réactions qui nous sont connues aujourd'hui, la réalisation complète de cette énergie n'est possible que par le heurt de la matière et de l'antimatière, que par la réaction dite d'annihilation. Il a été établi que si une particule rencontre l'antiparticule qui lui correspond, elles annihilent, disparaissent, tandis que leur énergie et leur masse se transforment en énergie et de plus intégralement (par exemple dans la radiation), sans enfreindre la loi de la conservation, avec réalisation totale de toute l'énergie, conformément à la formule d'Einstein E=mc2.Ce qui dépasse de plusieurs milliers de fois la quantité d'énergie par unité de masse dégagée lors des réactions nucléaires,

La révolution en physique renferme donc des possibilités de tournants dans la technique et dans toute la production matérielle.

Autre axe de la révolution scientifique en physique, étroitement lié à. la physique nucléaire et à l'énergétique atomique la mécanique quantique, annonciatrice de tournants révolutionnaires dans la technique, la technologie et la production.

On peut comprendre les processus aboutissant à la fission et à la synthèse nucléaires uniquement à, l'aide de la théorie des quanta. La mécanique quantique fut la base théorique du développement de l'électronique, et plus tard, des générateurs quantiques de lumière, les lasers, c'est-à-dire la base fondamentale d'un tournant révolutionnaire déjà visible dans la technologie de production.

Les possibilités offertes par l'utilisation des rayons laser sont immenses.

Les propriétés du rayon laser -la possibilité de la focaliser sur des masses infimes de la matière- permettent, en le dirigeant sur une masse thermonucléaire (mélange de deutérium et de tritium), de créer les conditions d'une réaction thermonucléaire température de dizaines de millions de degrés et densité du combustible dépassant de centaines de fois la densité du corps solide. C'est là une des orientations prometteuses de la création d'une énergie thermonucléaire.

L'application de la technique du laser ouvre aussi de grandes perspectives à. la création d'une méthode optique de traitement des informations et la fabrication de calculatrices optiques à vitesse opératoire - ce qu'on appelle l'optoélectronique. Cela concerne le remplacement d'une liaison habituelle par câble et fil par une liaison optique - par guide de lumière en fibre, la fabrication d'une <mémoire optique de travail d'une grande capacité pour les ordinateurs et d'une <mémoire) permanente pour les systèmes d'information.

Toutes ces idées et. Découvertes ont ouvert la porte a un progrès extraordinaire de la radiotechnique et au cortège triomphai de l1ectronique, qui pénètre littéralement touti'4es branches de la technique et des domaines de pointe de la technologie.

L'influence que la physique, et notamment la théorie des quanta, a exercé sur les sciences chimiques, est à. cet égard très instructive. La classification périodique de Mendêléev, qui était dans une grande mesure une loi empirique de la chimie, a acquis, avec le développement. de la mécanique quantique et l'homologation du modèle atomique quantique, de solides bases théoriques, fi se trouve que la disposition des éléments découverte par Mendéléev a un sens physique à. la fois important et simple. Le numéro d'ordre d'un élément dans le sens mendéléevien (les physiciens l'appellent nombre atomique) est égal au nombre de charges positives ou, autrement dit, au nombre de protons contenus dans le noyau des atomes de cet élément. La loi de Mendéléev est devenue l'une des lois de la physique atomique et nucléaire.

La théorie des quanta ouvre d'immenses possibilités à la physique des solides dans le domaine de l'action sur les propriétés fondamentales des métaux et du cristal en général. Les propriétés quantiques des solides permettent d'utiliser le cristal dans la fabrication de nombreux instruments de physique. L'étude des phénomènes physiques sur de minces films semi-conducteurs est devenue l'élément essentiel des travaux menés pour obtenir des circuits intégrés, hybrides et fonctionnels, ce qui touche directement à. la miniaturisation et à la microminiaturisation des montages électroniques et à la création des dernières générations d'ordinateurs.

Tel est le tableau bien incomplet des changements décisifs intervenus dans la physique au XXÔ siècle. Tout ce que nous venons de dire concerne des découvertes scientifiques déjà. faites et leurs incidences déjà. Visibles sur la technique et la production matérielle,

Mais la révolution dans la physique se poursuit. Les moyens techniques toujours plus puissants mis à la disposition de la recherche dans le domaine dé la physique augmentent sans cesse ses possibilités. Dotés d'une technique de recherches et d'expériences de plus en plus complexe, les physiciens, en pénétrant dans les profondeurs du micro et du macro- monde, découvrent des problèmes toujours nouveaux et non résolus d'une importance globale et fondamentale.

Les succès obtenus dans la construction d'accélérateurs de particules à. énergie toujours plus grande ont permis d'obtenir des données très importantes qui ont fait surgir des problèmes fondamentaux dont la solution ouvrira à. l'humanité de nouvelles possibilités.

Ce sont en premier lieu les problèmes de la structure des particules à forte interaction (les adrons ), dont les plus connus sont le proton et le neutron. Leurs propriétés et leur systématique sont aujourd'hui bien décrites à. partir de l'hypothèse des particules supplémentaires, les quarks...

Il est tout à fait possible que l'énergie obtenue avec les accélérateurs actuels ne soit pas suffisante pour libérer les quarks concentrés dans les adrons. Si cette hypothèse se confirme, cela veut dire qu'il faudra envisager des procédés de dégagement d'énergie dans l'acte élémentaire des centaines ou des milliers de fais plus puissant que celui obtenu avec les réactions nucléaires classiques, ceci ouvrant la perspective d'un bond gigantesque dans les possibilités énergétiques de l'Univers et peut-être de l'humanité.

Autre groupe encore, celui des problèmes de la. faible interaction. Il peut avoir une importance fondamentale non seulement pour comprendre la microstructure de la matière, mais aussi la structure spatio-temporelle de notre monde et, peut-être, pour la cosmologie. Notamment, il pourra se faire que la solution des problèmes principaux de la structure de la. matière nécessitera de revoir les représentations fondamentales de l'espace et du temps, que la pénétration dans le coeur du micro monde rendra possible des procédés qui nous paraissent aujourd'hui invraisemblables I».

De l'avis des physiciens,le rapprochement des particules à une distance de 10 -16 -10 -17 cm peut faire surgir des phénomènes d'une importance fondamentale. Des distances de cet ordre correspondent à une énergie d'environ 300 milliards d'électro volts dans un système dont le centre d'inertie correspond à des particules en collision. C'est pourquoi L'étude d'un ensemble permet d'obtenir des protons d'une énergie de 2 à 5 mille milliards d'électro volts.

Et de nouvelles possibilités jusque-là inconnues apparaissent encore ' le choc des noyaux lourds peut faire surgir des phénomènes comparables aux ondes de choc sous l'action desquelles la matière nucléaire peut passer à des états inhabituels. Les scientifiques chercheurs signalent à ce propos l'existence possible de nouvelles formes de matières nucléaires différentes des noyaux atomiques que nous connaissons.

L'accélération de la technique engendre de nouveaux phénomènes pratiques d'ordre purement technologique et scientifique. En voici quelques exemples:

Les faisceaux des particules accélérées s'exercent sur de nombreuses substances très spécifiques qu'on ne peut obtenir par d'autres méthodes,

Les sources de rayons gamma, les accélérateurs électroniques sont largement utilisés pour la stérilisation dans l'industrie des instruments médicaux, pour la polymérisation par rayonnement de l'isolant des câbles, pour la défectoscopie des grosses pièces dans l'industrie mécanique, etc.;

les faisceaux d'électrons d'une intensité atteignant un million d'ampères sont appliqués dans les recherches pour le contrôle de la fusion thermonucléaire;

Les ions lourds accélérés peuvent être utilisés dans la fabrication de filtres moléculaires à virus par irradiation d'un film plastique Ces filtres permettent de procéder à la désinfection de l'eau par simple filtrage.

Ces exemples que nous avons cité dans le domaine de la physique peuvent aboutir à une interprétation nouvelle des sciences de la nature et des lois générales du monde, ouvrir de nouvelles perspectives à la nouvelle technique et l'informatisation de la société et de la production Cette révolution dans le domaine des sciences physiques est inséparable dans les sciences chimiques dans l'unité dialectique du processus des connaissances scientifiques et techniques et. de leurs applications.

II. Les sciences chimiques et l’année internationale de la Chimie

La révolution dans les sciences chimiques s'est développée d'un côté de façon autonome dans le cadre même de cette science, c'est-à-dire dans le processus de l'unification et de la diversification des branches scientifiques chimiques, et de l'autre, sous la puissance des récentes tendances apparues en physique et avant tout en physique quantique, nucléaire, en physique des hautes énergies ou physique subatomique.

La révolution technique en chimie est liée au contrôle de la structure des molécules et conséquemment à la création de substances à structure et propriétés définies d'avance, c'est-à-dire à la création de liaisons chimiques contrôlées. Là aussi, l'intégration (ou l'interaction) et l'utilisation (différenciation) des récentes conceptions des sciences physiques jouent un rôle de premier plan. D'une part, l'application scientifique de l'architecture des molécules fut suivies de découvertes fondamentales celle, par exemple, qui a permis de déterminer les poids moléculaires et. la validation de la notion de valence des éléments, c'est-à- dire le nombre d'atomes types avec lesquels un atome de l'élément donné est capable de s'unir pour former une combinaison stable. Ainsi furent formulées les lois de La composition des molécules et jetées les bases théoriques de la synthèse chimique de la matière. D'autre part, le progrès enregistré par la science chimique elle-même met à profit les nouvelles théories et possibilités offertes par les branches scientifiques de la physique moderne, qui lui apportent en premier lieu l'explication théorique des nombreuses lois établies empiriquement.

Ceci dit,le développement des sciences vers le milieu du XXè siècle a permis de découvrir que non seulement l'électron en mouvement crée un champ magnétique mais que l'électron au repos, également un ' aimant élémentaire possède un ensemble de propriétés qui lui permettent d'être valentiel, Ce rôle de l'électron entraîne tout un ensemble de phénomènes remarquables dans la.

Chimie des cristaux, incluant le contrôle d'un réseau cristallin, le contrôle des propriétés semi-conductrices et diélectriques, la formation de composés chimiques entièrement nouveaux.

La possibilité de constituer des molécules et des substances nécessitait naturellement de poursuivre l'étude approfondie de l'architecture des substances et des molécules existantes, de son interrelation avec les propriétés essentielles de la substance, ainsi que de découvrir les moyens d'agir sur l'architecture des molécules. Il fallait étudier intensément l'architecture chez ce grand architecte qu'est la nature. Les propriétés essentielles de la matière dépendant de la disposition géométrique de mêmes atomes dans l'espace (dans le cadre des molécules) ont donné naissance à une branche spécifique de la chimie qui s'occupe de la disposition spatiale des atomes dans la molécule et de l'influence de ce facteur géométrique sur les propriétés de la matière c'est la stéréochimie. L'apparition de cette science était déjà prévue au siècle dernier par A. Bourtherov,

C'est pourquoi nous pouvons poser clairement expliquer la nature de la diversification des branches scientifiques ( physiques, chimiques, biologiques ) à la fois dans l'unité dialectique d'interaction fondamentale et dans la diversité de l'union et de lutte de leurs contraintes? Autrement dit, si la connaissance complète de la structure et des lois du monde environnant a offert à l'humanité, à la technique et à la production, la possibilité de créer de façon contrôlée et planifiée, des substances et des matériaux dotés de propriétés définies à l'avance et nécessaires aux hommes, est-ce qu'il y aura une réponse scientifique qui résoudra le problème des objets du travail informatisé - l'un des éléments de base essentiels pour la production matérielle assistée par les nouvelles technologie de l'informatique?

D'abord, l'essence et la spécificité de la révolution scientifique et technique s'expriment dans la combinaison de l'analyse et de l'explication de la structure de la matière, de la nature des réactions et des processus qui se produisent dans le monde environnant de la structure des processus de la vie organique, du fonctionnement des mécanismes et de l'action mécanique sur les processus du travail, avec des procédés d'un tout. autre ordre comme:

  • l'action orientée sur la structure de la matière, sur la synthèse des corps à propriétés données d'avance, sur l'obtention artificielle et sur le contrôle des réactions de désintégration et de synthèse des noyaux lourds et légers;
  • l'élaboration et l'utilisation pratique d'une théorie de l'information, d'une théorie et d'une pratique de la commande automatique, des systèmes des machines;
  • la création de systèmes de traitement automatique de l'information, de systèmes de gestion automatique et automatisée dans l'ensemble complexe de technique et de production socio-économiques;
  • une deuxième action orientée sur le processus de la vie organique toujours plus importante.

Les caractéristiques d'ordre matériel et technique de la. Révolution scientifique de l'informatique avec pour corollaire, les changements radicaux intervenus dans les relations de l'homme avec le milieu, définissent l'aspect social de cette révolution. Elle ne modifie pas seulement la technique et la technologie informatique en particulier, mais elle crée aussi des conditions nécessaires pour un changement radical du caractère et du contenu du travail humain dans les processus technologiques en général. De plus, elle change radicalement le rôle de l'homme et le rôle de la science elle-môme dans le système des forces productives.

Une des conséquences sociales importantes de la révolution scientifique et technique est quelle offre en môme temps la possibilité d'augmenter sensiblement le temps libre, ce qui à son tour crée des conditions pour une augmentation du niveau d'instruction et de qualification. La vie intellectuelle des hommes est elle aussi profondément modifiée ils reçoivent une masse et un éventail d'informations sans cesse croissants, les moyens modernes de transports et de communications augmentent de façon extraordinaire leurs possibilités de participer aux événements les plus divers, se rapportant à des époques ou à des lieux les plus variés, l'éventail usuel des biens de consommation et des services change radicalement, entraînant un changement corollaire des besoins humains. Toutes ces modifications sont marquées par un extraordinaire dynamisme du développement social.

Ainsi, la révolution scientifique crée les prémisses matérielles d'un développement des forces productives, d'une augmentation du potentiel scientifique qui donne à la disposition de l'homme les possibilités créatrices qui lui permettent d'intervenir pour modifier et résoudre les problèmes socio- économiques essentiels du mode de production. Une autre prémisse exceptionnellement importante de la révolution dans les sciences de la nature est l'intervention des mathématiques et des méthode mathématiques dans tous les domaines des sciences de la nature. La formulation des lois essentielles de la physique, de la chimie, de la biologie et de l'informatique s'appuie aujourd'hui sur les mathématiques. C'est par cette réalité que nous voulons élaborer les progrès de la chimie théorique, l'utilisation des résultats de la physique qui ont considérablement élargi l'éventail des problèmes étudiés par les sciences chimiques. Car la chimie englobe des domaines toujours nouveaux du monde organique et inorganique, pénètre dans le domaine des sciences connexes, forme de nouvelles sciences limitrophes. S'enrichissant des méthodes et des conclusions de ces sciences, tout en les enrichissant en nième temps, nous voulons citer les orientations fondamentales de la chimie.

Dans un premier temps, nous divisons la chimie générale en deux parties fondamentales celle de la chimie élémento-organique et celle de la chimie non organique. Dans un deuxième temps, nous étudierons la diversification des branches scientifiques de la chimie et nous voulons montrer la possibilité de cette différenciation dans le système existant des sciences. La chimie des composés complexes, la géo-chimie ou la chimie de la terre, la mécanique physico-chimique, l'électrochimie, la biochimie, la radio-chimie, la physique chimique, la cinétique chimique, et pour terminer la chimie des solides et l'agrochimie. Puis, nous montrerons, d'une part, dans le développement de la chimie des solides, les problèmes des classifications chimiques de ces solides, et d'autre part, la méthode de la stratification moléculaire crée par les chercheurs de notre époque, qui a contribué non seulement au développement des sciences physiques, mais aussi les progrès enregistrés par les sciences chimiques exerceront à leur tour, une immense influence sur les développements réellement révolutionnaires qui ont lieu dans les sciences biologiques..

Le développement des sciences chimiques et la classification des branches scientifiques:

  1. La chimie élémento -organique, qui se situe a la jonction de la chimie organique et non organique Le développement de cette branche a permis de créer des familles entières de nouveaux polymères de composés organométalliques et organosiliciés aux propriétés encore inconnues, ainsi que d'adopter des méthodes technologiques d'obtention des polymères incomparablement plus simples et plus économiques.
  2. La chimie des composés complexas qui permet de découvrir de multiples classes de nouveaux composés chimiques. Elle a, permis de créer une.industrie des métaux précieux et de résoudre les aspects chimiques de l'énergie nucléaire, La chimie des composés complexes joue un rôle déterminant en ce qui concerne la mise au point de procédés chimico technologiques efficaces pour le traitement de la matière première.*
  3. La géochimie ou chimie de la Terre, qui dans ses recherches les matières et les processus terrestres s'appuie sur les lois et les méthodes chimiques. Cette science étudie l'évolution chimique de notre planète, cherche à expliquer du point de vue chimique l'origine et l'histoire de la Terre, de ses couches, son relief, montagnes, mers et océans.
  4. La mécanique physico-chimique qui relie les propriétés mécaniques et électriques de la matière à. sa composition et sa structure chimique.
  5. L'électrochimie, ramification de la chimie consacrée à l' étude des propriétés des systèmes contenant des ions et des processus où interviennent des ions, se déroulant au point de rencontre de ces systèmes avec d'autres corps, notamment les métaux. On peut classer dans l'électrochimie tout ce qui rapporte à la liaison entre les phénomènes électriques et chimiques.
  6. La biochimie, qui étudie la structure des protéines et des molécules protéines, les fonctions des enzymes, les problèmes de la synthèse et protéines. dans l'organisme, la relation de dépendance entre la structure chimique et. fonctions biologiques (activité) des protéines. La. biochimie étudie des processus essentiels et complexes contre 1' immunité et les propriétés immunisantes des protéines
  7. La radiochimie, qui est étroitement liée aux problèmes de la radio­activité et des isotopes radioactifs, à l'utilisation de l'énergie atomique.
  8. La physique chimique, qui s'intéresse à l'application des résultats la physique moderne, aux problèmes essentiels de la chimie, et précisément aux questions de la structure des atomes et des molécules et à. l'étude du mécanisme intime réactions chimiques.
  9. La cinétique chimique, science des transformations chimiques.qui die les vitesses et les orientations de la réaction chimique. L'élaboration d'une théorie générale des processus en chaîne et la découverte des possibilités de contrôler les réactions chimiques en chaîne sont fonction du développement de cette branche de la chimie.

Click here to go to the
source

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bîrhanîn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

by Rebwar K. Tahir

 

 

NAVDARÊN KURD

 

 

 


Foundation For Kurdish Library & Museum